Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 08:01

Après le Club Vesuvius, voici une autre aventure de Lucifer Box.

 

20 ans après cette aventure, notre agent secret londonien reprend du service.

Sa nouvelle mission consiste à démasquer le leader d'un groupe fasciste qui va jusqu'à invoquer le diable pour parvenir à ses fins...

Lucifer nous emmène du New York des années 20 aux brumes du Norfolk en passant par les forêts suisses...On en apprendra plus sur ce personnage et nous ferons la rencontre de sa soeur, qui s'acharnera à agir contre lui...

 

 

 

Couverture du livre "L'ambre du diable" de Mark Gatiss

Couverture du livre "L'ambre du diable" de Mark Gatiss

Je trouve que notre Lucifer s'est assagi...Il a gardé le même sens de l'humour, mais j'ai moins ri qu'en lisant le premier tome.

L'histoire traine trop en longueur et il y a des incohérences dans le récit.

Un troisième volume est apparemment sorti, j'espère qu'il sera plus à la hauteur de mes attentes.

 

Extraits:

"Il était américain, je n'avais donc d'autre choix que de lui tirer dessus."

"Je vous ai déjà exposé mes déboires dans le monde de l'Art. Il est donc temps pour moi de tenir ma promesse et de vous parler de mon autre passe-temps, c'est-à-dire l'espionnage. "

 

#Lambredudiable #MarkGatiss #LuciferBox #agentsecret #fascisme

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 07:28

Bonjour,

Voici un roman "feel good" et romantique.

 

L'histoire:

Polly est une jeune anglaise qui doit recommencer sa vie à zéro. En effet, après des débuts fulgurants, l'entreprise qu'elle a créée avec son petit ami fait faillite, leur couple se brise et elle doit trouver un nouveau logement au plus vite.

 

Sur un coup de tête, elle quitte sa vie de citadine de Plymouth pour un petit port battu par les vents. Son logement prend l'eau, elle a peu d'argent, pas de travail...Que de différences avec sa vie précédente!

Couverture du livre "La petite boulangerie du bout du monde" de Jenny Colgan

Couverture du livre "La petite boulangerie du bout du monde" de Jenny Colgan

Elle connait des moments de doute, de remise en question et puis finit par prendre gout à cette nouvelle vie.

Elle fait connaissance avec les autochtones en leur offrant du pain qu'elle fabrique elle-même...Elle suit le quotidien des marins au rythme de la mer, elle commence à leur vendre du pain, puis d'autres personnes lui en demandent...

Pour cela, elle subira la colère de l'unique boulangère du village, qui fait du pain horrible et hurle sur tout le monde.

Mais Polly persiste...

 

Extrait:

"Il faisait un froid de canard dans le grenier aménagé en appartement. Polly examina le bandage de Neil: ce dernier sautillait à présent joyeusement dans ses jambes et elle pouvait le gratouiller derrière les oreilles, en faisant dorer les quelques restes du pain de la veille dans un grille-pain qu'elle avait découvert trop tard pour le nettoyer, ce que visiblement personne n'avait pris la peine de faire depuis au moins le mariage royal d'avant le dernier mariage royal".

 

J'ai lu rapidement ce livre, car j'étais pressée de savoir comment Polly se remettrait sur les rails...Et le résultat me plait bien!

 

#lapetiteboulangerieduboutdumonde #JennyColgan #boulangerie #pain #port #Angleterre #romantisme  #quansurmoilesvaguespleuvent

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 08:47

Bonjour,

 

Voici un livre qui vous fera du bien et si vous aimez les Etats-Unis, son histoire et les personnages attachants...N'hésitez pas à prendre les commandes de ce livre!

 

L'auteure a, notamment, écrit les "Beignets de Tomate verte", dont vous avez peut-être vu l'adaptation au cinéma.

Couverture du livre "La dernière réunion des filles de la station-service" de Fannie Flag

Couverture du livre "La dernière réunion des filles de la station-service" de Fannie Flag

L'Histoire:

Sookie a, enfin, marié sa dernière fille et compte bien profiter de sa retraite pour souffler.

Elle est fatiguée de s'occuper de tous et de subir les lubies de sa mère, l'opiniâtre Lenore. Celle-ci se comporte comme une diva et Sookie ne supporte plus de vivre dans son ombre.

Sookie fait le bilan de sa vie, réfléchit à son comportement et à celui de sa mère...

 

Celle-ci est tellement fantasque qu'elle a décidé de ne plus payer ses factures et n'envoie des lettres que pour envoyer des menaces à ceux qui ne lui plaisent pas!

Sookie gère, donc, son courrier et c'est ainsi qu'elle trouve une lettre lui apprenant qu'elle a été adoptée....Son monde s'écroule.

Après une période de doute, elle se décide à partir à la recherche de sa mère biologique et son histoire croise celle de la grande Amérique, de l'immigration polonaise, des premières stations services, de la guerre qui arrive, des femmes qui veulent s'engager pour le pays, des amours de guerre...

 

Extrait:

"La journée promettait d'être pénible. Sookie avait l'habitude de déjeuner avec sa mère tous les mercredis, et elle ne se voyait pas ajourner une semaine de plus sans craindre les conséquences. Lenore lui avait laissé une photo d'elle dans sa boite aux lettres avec un mot: "Cette personne est ta mère, au cas où tu aurais oublié. Où es-tu passée?"

"Le déjeuner terminé, ils le raccompagnèrent à l'avion et le saluèrent chaleureusement avant qu'il s'envole vers l'est. Tous étaient ravis de cette journée passionnante, une des plus formidables de leur vie.

Bonne journée également pour Billy. Il repartait avec un grand sac plein de saucisses polonaises et de friandises maison, que Momma avait empaquetées pour lui. Autre chose aussi: il avait appris les noms des quatre filles Jurdabralinski."

 

J'ai beaucoup aimé ce livre et le ton sur lequel il est écrit. L'histoire comprend plusieurs rebondissements que je n'avais pas du tout vu venir. Il y a de l'émotion sans tomber dans la tristesse et un humour certain. Le côté historique m'a charmée, l'auteure s'est très bien renseignée sur la seconde guerre mondiale...J'ai eu l'impression de connaitre les Jurdabralinski et je me serai bien vu rejoindre les filles pour servir de l'essence à la station service...

 

En cette période où Noël approche, je pense que ce livre peut-être un cadeau idéal...Il nous rappelle que si l'on choisit ses amis, on subit sa famille...Que tout le monde a ses secrets...Que la guerre a laissé derrière elle de curieux destins...Que les femmes devront toujours (hélas) se battre pour être reconnues...Que l'on a tous un jour révé d'être adopté et de ne pas avoir cette famille là...Mais si c'était pour de vrai?

 

#Ladernierereuniondesfillesdelastationservice #FannieFlagg #EtatsUnis #aviation #femmes #secondeguerremondiale #Pologne #Polska

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 08:23

Ce roman est assez atypique pour moi, dans le bon sens du terme.

 

Alma née au début du 19ème siècle à Philadelphie dans une famille aisée. son père est un célèbre botaniste anglais et sa mère, l'héritière de botanistes néerlandais.

 

Alma est intelligente, mais a un physique ingrat.

 

Ce roman nous narre les expéditions maritimes menées par les botanistes pour découvrir des plantes, leur vie outre-mer, les relations mouvementées d'Alma avec ses proches, ses travaux sur les mousses, ses amours déçues, la folie qui atteint l'une de ses amies...Il y a plusieurs histoires dans l'histoire...

 

 

 

Couverture du livre "L'empreinte de toute chose", Elisabeth Gilbert

Couverture du livre "L'empreinte de toute chose", Elisabeth Gilbert

J'aime cette fresque historique et scientifique...J'ai adoré le récit des traversées maritimes à l'époque où l'avion n'existait pas...Ses découvertes encore possibles...Le destin d'Alma qui rejoint celui de l'évolution de la science...

 

J'ai été étonnée par les scènes concernant la vie sexuelle et solitaire d'Alma...Je présume qu'il s'agit pour l'auteur de nous montrer ses faiblesses malgré ses souhaits de rigueur...

 

Les rebondissements sont nombreux et la fin m'a bien surprise.

 

Vous voulez embarquer sur un bateau en pleine tempête? Partager le quotidien d'un révérend à Tahiti? Savoir comment Darwin est arrivé à ses célèbres conclusions? Connaître la vie à l'époque victorienne?

 

Ce roman est fait pour vous!

 

#Lempreintedetoutechose #ElisabethGilbert #AlmaWhittaker #botanique #voyage #expeditions

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 09:02

D'habitude, le dimanche, je vous livre mon ressenti sur un film ou un livre.

 

Aujourd'hui, voici un article original: sur une série de livres que j'ai commencé à lire, mais que je n'ai pas pu finir en raison de...ma chance légendaire, mon amour des imbroglios!

 

J'ai lu le tome 1 des Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard. Cela m'a, un peu, fait penser au Seigneur des Anneaux de Tolkien, mais aussi à Star Wars...

Des Chevaliers aux différents pouvoirs se voient chacun attribuer un apprenti qu'ils devront former et qui les accompagnera dans leurs diverses quêtes...Magie, intrigues, fantastique, personnages mystérieux, histoire d'amour interdite...Le premier tome plante le décor.

 

J'avais hâte de passer à la suite.

Couverture du tome 2 des Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard: les dragons de l'empereur noir

Couverture du tome 2 des Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard: les dragons de l'empereur noir

J'ai, donc réservé le second tome auprès de la bibliothèque.

Je m'y rends pour emprunter des livres et à ma grande surprise, au moment de récupérer celui-là, on me remet...une BD...

Certes, intéressante, mais je voulais lire le livre!

 

Je refais, alors, une demande de réservation. Le jour dit, après avoir expliqué ma mésaventure à la bibliothécaire, elle vérifie qu'il s'agit du bon livre et me le remet toute contente.

Je rentre chez moi et m'aperçois qu'il s'agit du tome 7...Effectivement, avec un certain type d'écriture (et un problème de vue...), le chiffre ressemble fort à un 2...

 

Je retourne à la bibliothèque et arpente le rayon des livres fantastiques...en vain.

Je demande de l'aide auprès du personnel et l'on m'indique que cette série est rangée dans les livres pour enfants! Euh.....

Je trouve enfin la série, mais le tome 2 est le seul bouquin qui manque...

 

Bon, pour le moment, je laisse tomber!

 

Qui a lu ces livres? Valent-ils la peine que je lance une mission commando?

 

#ChevaliersdEmeraude #AnneRobillard #bibliothèque #lireestunplaisirquandtuaslelivre #monprécieux

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Fatalité Lectures
commenter cet article
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 00:02

Bonjour,

 

Je ne pense pas vous avoir jamais dit que, malgré mes diverses aventures avec la SNCF, j'adore prendre le train.

L'un de mes rêves est d'en emprunter un qui passerait par plusieurs pays...L'Orient-Express...Le Transsibérien...

 

Lorsque j'ai trouvé ce livre sur le Transsibérien, je n'ai pas hésité!

Couverture du livre "Transsibérien" de Dominique Fernandez

Couverture du livre "Transsibérien" de Dominique Fernandez

L'auteur a embarqué en 2010 avec une délégation française composée de journalistes, écrivains, acteurs, photographes à bord de ce mythique train à destination de Vadlivostok.

 

Le voyage dure 3 semaines pendant lequel l'écrivain nous livre ses pensées sur la Russie, des anecdotes historiques, la description des accueils qui leur sont réservés, les rencontres avec la population.

 

J'ai apprécié ce livre et en même temps, je suis restée sur ma faim d'aventures...

Les anecdotes m'ont plu, mais j'attendais plus d'informations sur les voyageurs, leurs relations leurs avis sur les pays traversés, le train en lui-même...plus de photos aussi.

 

En fait, je suis simplement en manque d'aventures et de voyage..."Le plus beau voyage, c'est celui que l'on n'a pas encore fait" (Loick Peron) et je suis pressée de prendre le train en marche!

 

#Transsibérien #DominiqueFernandez #AcadémieFrançaise #train #voyage #LoickPeron #vacances #onpartquand?

 

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 07:54

Voici mon dernier coup de cœur littéraire: une pépite qui m'a beaucoup plu.

 

L'histoire:

Emile a 15 ans et vit avec Montargis avec ses parents. Ils vivent dans une...caravane, en attendant que la maison qu'ils font construire soit terminée.

Emile, comme tous les adolescents de son âge, se pose des questions existentielles...et peine à comprendre ses géniteurs...Sa mère lui teint les cheveux (!), son père fait des blagues vaseuses et lui fait souvent honte...

 

Au lycée, il rencontre Pauline, une belle demoiselle, qu'il aimerait séduire...Cela a l'air de fonctionner, car Pauline l'invite à le rejoindre à Venise pour les vacances.

 

Et là, c'est le drame: ses parents décident de venir avec lui avec la caravane...Son frère, militaire en permission, se joint à eux...

 

Les vacances se transforment en expédition.

Couverture du livre "Venise n'est pas en Italie", Ivan Calbérac

Couverture du livre "Venise n'est pas en Italie", Ivan Calbérac

J'aime le ton de ce livre, l'humour de l'ado, sa famille infernale, l'expression de ses doutes et ses sentiments de haine et d'amour que l'on ressent tous envers les autres et surtout sa propre famille...Emile, c'est un peu nous...

C'est léger, sans être gnangnan...c'est marrant!

 

Extrait:

"Ta mère a toujours rêvé d'aller à Venise. Alors, comme t'es invité, ça nous fait une occasion. On va t'accompagner!

J'ai eu un gros blanc, l'impression de m'être pris un mur à pleine vitesse. Vous allez loger où? ça va coûter une fortune!

ça te fait pas plaisir?

Si, bien sûr Papa, c'est super...Mais je pensais qu'il fallait garder de l'argent pour construire la maison.

T'as raison, mais elle est là, l'idée géniale. Y'a un camping juste en face de Venise, pas cher du tout. On va partir avec la caravane.

Je me suis souvenu d'Hitler envahissant la Pologne, c'était au programme d'histoire, et je me suis senti très polonais. On va mettre 3 jours pour y arriver, ai-je protesté. Avec la caravane, on n'arrive pas à dépasser le 70-80 à l'heure.

Et alors? On prendra le temps! Le philosophe Alain dit que l'erreur principale de notre époque est de rechercher la vitesse en toute chose.

Quand il me fait le coup des citations, c'est pas la peine de lutter.

Puis, on sera ensemble, ça va être sympa, non?

Très sympa. Je l'aurais tué."

 

Je m'étais posée la question de l'origine du titre...Mais comme le livre commence par un extrait de la fameuse chanson éponyme interprétée par Serge Reggiani...Bon voyage!

 

#VenisenestpasenItalie #Ivan Calberac #roman #adolescence #famillejetehais # SergeReggiani #lesmèresetleurpassiondescheveux #soupirs

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 07:37

Bonjour, voici la lecture du dimanche!

 

Je ne connaissais pas cet auteur et bien, ce fut une belle surprise. J'ai fini ce livre en quelques jours, à peine.

 

J'ai aimé l'intrigue et le style de ce polar sicilien...avec jeux de mots, réflexions pertinentes, proverbes en sicilien et argot.

 

L'histoire:

 

Rocco Siciliano est un détective qui enquête sur la mort de ...centenaires dans la belle ville de Monaco.

 

Il castagne, il se fait castagner, il a le temps de fricoter et de se faire aider par ses frangins...

Couverture du livre "Mic Mac à Monaco" de Patrick Barbuscia alias Le Trinacrien

Couverture du livre "Mic Mac à Monaco" de Patrick Barbuscia alias Le Trinacrien

L'enquête est plus sérieuse qu'elle n'en a l'air et l'origine des meurtres remonte à une histoire lointaine...Il y a une symbolique sur les noms des victimes qui m'a plu...et un mort ressuscité qui aurait pu être une idée de Lady Agatha Christie...

 

C'est frais et piquant comme un citron, je vous le recommande!

 

#MicMacàMonaco #PatrickBarbuscia #LeTrinacrien #leclandessiciliens

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 07:02

Voici un roman original...

 

Thomas végéte dans son poste de serveur au MacDo...Heureusement que sa copine Sandrine est là pour le materner...

 

Un jour, il trouve une annonce qui propose une traduction d'un roman en mesmène pour 2000 euros...et ses années de faculté et le souvenir de sa superbe prof, Mila, lui reviennent...Il accepte ce qui ne devait être qu'un job temporaire.

 

Se laissant porter par les événements, Thomas finit par démissionner du MacDo et se retrouve auteur d'une traduction à scandale à laquelle il n'avait rien compris!

Il délaisse, également, la fidèle Sandrine pour Mila,qui le voit, aujourd'hui, sous un autre jour puisqu'il connait le succès...

Couverture du livre "Bons baisers de Mesmènie"

Couverture du livre "Bons baisers de Mesmènie"

Thomas se retrouve mélé à un voyage épique en Mesménie ou il emmène un groupe de vieilles dames sympathiques (ou pas).

Mila se montre sous son vrai jour.

 

Ce roman m'a fait rire et m'a également dérangée...

Ah le pouvoir des méchantes femmes sur les hommes...la faiblesse des hommes...Le Thomas, je lui mettrais bien mon pied quelque part! Des personnages hauts en couleur, cette traduction de livre alambiquée...

 

Ce fut un bon voyage en Mesménie!

 

#BonsBaisersdeMesmenie #FabienneBetting #Mesmène #traduction #leshommes...

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 00:50

Le Club Vesuvius est une aventure de Lucifer Box qui, comme son nom l'indique, est un personnage...plein de vices ,-)

 

L'auteur, acteur et scénariste Mark Gatiss est le papa de "Doctor Who", "Sherlock" et nous livre,ici, une histoire dans le style "steampunk".

 

Agent secret de sa Majesté, Lucifer Box se lance dans une enquêtre trépidante lorsque plusieurs scientifiques du royaume sont assassinés...

Il croisera des personnages hauts en couleur et mystérieux et se retrouvera dans nombre de situations périlleuses...entre clubs libertins londoniens et sous sols volcaniques de Naples...le tout sans jamais oublier de vérifier sa tenue...

Il raconte lui-même son histoire sans jamais se départir d'un certain sens de l'humour.

 

L'histoire m'a fait pensé à celle des "7 boules de cristal" du célèbre Hergé en beaucoup moins chaste...Car ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains ce qui m'a bien surprise. Je pensais qu'il était destiné à un public adolescent à la base...et bien pas du tout ,-).

La couverture est très agréable à regarder et le livre comprend plusieurs illustrations qui font tout de suite penser aux romans d'aventures.

 

 

Couverture du livre "Le Club Vesuvius, une aventure de Lucifer Box", Mark Gatiss

Couverture du livre "Le Club Vesuvius, une aventure de Lucifer Box", Mark Gatiss

Extrait:

 

"Je ne connais pas une seule belle fille qui n'ait pas un faible pour les marins. Heureusement, toutes les belles filles que je connais savent également apprécier le charme d'un agent secret, car je n'ai pas l'étoffe d'un loup de mer. Quelques jours plus tard, alors que les autres passagers de La Mandragore admiraient la baie de Naples, j'étais prostré dans ma cabine, une serviette humide enroulée autour de la tête, en grande conversation avec la cuvette des toilettes."

 

Bref, une sympathique lecture sans aucun temps mort et au dénouement surprenant.

 

#MarkGatiss #ClubVesuvius #LuciferBox #Londres #agentsecret #steampunk

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierrette Richard
  • Le blog de Pierrette Richard
  • : Humour, poisse, anecdotes, citations, lectures et bons plans!
  • Contact

Mes communautés

J'ai créé les communautés "humour, poisse et rires" pour rassembler les poissards optimistes et "concours et défis" pour faire connaître nos challenges, jeux, concours...

Je fais également partie de "Citations", "Embellissons nous la vie", "Livres Ô Blog" et "M'dame Touchatout".

A bientôt sur l'une ou l'autre!

Recherche