Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 01:15

En vacances à Bali, un homme décide de consulter un guérisseur renommé...pour voir.

 

Le guérisseur lui apprend qu'il est en bonne santé, mais pas heureux.

 

Au fil de leurs rencontres, le guérisseur va poser des questions capitales, donner des tâches à faire, pousser à s'interroger...

 

 

Couverture du livre "l'homme qui voulait être heureux"

Couverture du livre "l'homme qui voulait être heureux"

Car le bonheur, ce n'est pas la même chose pour tout le monde...et trop souvent, une idée du bonheur nous est imposé.

 

Le sous-titre du livre est "Ce que l'on croit peut devenir réalité".

Et le meilleur résumé du livre est pour moi la citation sur la 1ère page: "Nous sommes ce que nous pensons. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde". Bouddha

 

Au fil des rencontres, des découvertes, l'on prend du recul et découvre à quel point nous sommes conditionnés par la société, notre entourage...Moi qui déteste le déterminisme...

 

Il n'y a pas de leçon de morale, ni de grand plaidoyer...Juste des questions justes...à se poser...mais surtout auxquelles l'idéal serait de répondre franchement, sans aucune contrainte...

On s'identifie, forcément, à l'homme qui vient découvrir sa vérité...Mais n'y a t-il pas un peu de nous aussi dans le touriste avec qui il fait connaissance et qui ne profite jamais de rien dans la vie?

 

C'est la 1ère fois que je lis un livre de cet auteur et j'ai hâte de lire les autres.

 

Bon voyage!

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 11:49

Je vous avais narré il y déjà presque 3 ans le fonctionnement du bookcrossing, concept d'échanges de livres qui m'a séduite.

 

Les 21 et 22 mars prochains se déroulent les journées internationales du livre voyageur. C'est un bookcrossing géant durant lequel chacun est invité à libérer des livres.

 

 

 

Affiche des journées internationales du livre voyageur 2017

Affiche des journées internationales du livre voyageur 2017

Nul besoin d'être enregistré ou inscrit sur un site pour participer!

 

Prévoyez juste de déposer votre livre dans un endroit à l'abri des intempéries et facilement accessible.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez y ajouter l'étiquette expliquant le concept de l'événement :

Etiquette pour livres voyageurs

Etiquette pour livres voyageurs

Pour ma part, j'enregistrerai mes livres sur le site www.bookcrossing.com, car je suis très curieuse de savoir où ils vont voyager.

 

Pensez-vous participer à cette opération?

 

Bonne lecture!

 

#bookcrossing #journéesinternationalesdeslivresvoyageurs #travellingbookday #livres #lecture #emmenezmoiauboutdelaterre

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 01:53

Aurora est une jeune chilienne, orpheline de mère qui a grandi aux Etats Unis, à la fin du XIXème siècle.

A la mort de son grand-père chinois maternel, elle est recueillie par sa grand-mère chilienne paternelle.

Celle-ci, riche et exubérante, décide de l'envoyer à Paris pour parfaire son éducation.

La-bas, Aurora rencontre un jeune officier chilien qu'elle épouse et part vivre avec lui au Chili.

 

Mais Aurora n'est pas heureuse et fait sans cesse le même cauchemar.

Couverture du livre "Portrait Sépia" d'Isabel Allende

Couverture du livre "Portrait Sépia" d'Isabel Allende

Au fil de la lecture, les secrets de famille tombent et la lumière se fait sur la vie passée et future d'Aurora.

Le livre commence avant la naissance d'Aurora et se poursuit avec sa jeunesse et sa vie d'adulte.

 

Un beau voyage dans le temps et divers pays, au milieu de destins exceptionnels et avec une belle fin.

 

 

 

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 01:35

Il y a quelques temps, j'ai vu le film du même nom et je m'étais promis de lire le livre dont il est tiré. J'ai eu la chance de me le voir offrir par une aminaute, merci Khanel3!

 

Bref, ce livre m'a plu...et le film lui est assez fidèle.

 

Eilis, jeune irlandaise, quitte son beau pays pour immigrer aux Etats-Unis, afin de trouver un travail.

Pour cette jeune fille des années 50, c'est un changement considérable (et ça le serait encore aujourd'hui!), elle quitte sa mère, sa soeur et ses amies.

Elle vit dans une pension avec d'autres jeunes filles irlandaises et devient vendeuse dans un grand magasin. Elle a le mal du pays et suit des cours de comptabilité, le soir, pour se préparer un meilleur avenir et tromper son ennui.

 

Couverture du livre "Brooklyn" de Colm Toibin

Couverture du livre "Brooklyn" de Colm Toibin

Le samedi, elle va au bal paroissial et y remontre, un soir, le beau Tony.

Ils commencent à nouer une relation sérieuse, mais un drame familial l'oblige à rentrer en Irlande.

Après un mois là-bas, on lui propose un emploi, un mariage....l'image de ce qu'elle a construit avec Tony s'efface peu à peu...Va t-elle retourner à New York et honorer ses engagements?

 

La réponse ne sera dite que dans les dernières pages...

 

J'ai aimé ce livre pour son ton, son rythme, sa description de la vie des années 50 et particulièrement du système d'entraide des immigrés...La vie pour les femmes était loin d'être celle que nous connaissons aujourd'hui...L'Eglise, la famille et la communauté avaient beaucoup de poids.

 

J'admire Eilis et elle m'a donné des envies d'évasion....

 

#Brooklyn #ColmToibin #Irlande #EtatsUnis #immigration #irelandscall

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 01:50

Après le tome 1, voici le deuxième...

 

La famille Ingalls est obligée de quitter sa maison pour l'avoir construite 5 kms trop loin dans le Territoire Indien...Le père, Charles, décide de partir du jour au lendemain.

 

Les parents entassent, à nouveau, toute leur fortune sur leur chariot, embarquent leurs filles et le brave chien.

 

Ils traverseront plusieurs états avant que de se poser, enfin dans une maison troglodyte construite au bord d'un ruisseau.

 

 

Couverture du livre "La petite maison dans la prairie, tome 2: au bord du ruisseau"

Couverture du livre "La petite maison dans la prairie, tome 2: au bord du ruisseau"

A nouveau, le père reconstruira une maison, aidé par un voisin norvégien. Il m'étonnera encore par son ingéniosité...

 

La famille habite près d'une ville ce qui lui permettra de participer à la vie de la paroisse locale et d'envoyer Laura et Marie à l'école.

Mais les filles finiront par ne plus aller à l'école du dimanche, pour économiser leurs chaussures...(!) On ne s'en rend pas compte de nos jours, mais les chaussures étaient une dépense très importante...L'été, les enfants allaient pieds nus...

 

Ces pauvres filles seront moquées par une certaine Nellie qui était vraiment une peste gâtée et avec qui Laura n'a pas fini d'avoir des soucis.

 

Quant au père, plutôt que s'acheter une nouvelle paire de bottes, il donne le peu d'argent qu'il a pour que l'église ait une cloche...

 

Je serai encore frappée par le sort qui s'acharnera sur cette famille...qui perdra, encore, une récolte pour une raison dont je ne soupçonnais même pas l'existence!

 

Le climat se déchaine sur eux et la sécheresse succède aux tempêtes de neige...Là encore, le brave Charles faillit perdre la vie.

 

Il part travailler très loin en laissant les femmes seules...

 

#Lapetitemaisondanslaprairie #LauraIngallsWilder #colonsaméricains #onnestpasaidé

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 09:43

Oubliée la série de M6!

Depuis que j'ai lu cette série de livres (en 7 tomes, messieurs dames), je n'ai plus jamais regardé la fameuse soap que l'on nous a diffusés et rediffusés...Trop éloignée de la réalité...

 

Bref, dès la lecture du premier tome, j'ai eu un choc, en fait plusieurs...

 

Charles et Caroline Ingalls partent pour le Territoire Indien, en chariot bâché, avec leurs 3 filles Laura, Marie et Carrie.

Ils laissent derrière eux leur famille et leur petite maison et aussi leurs meubles, car "papa en construira de nouveaux" lorsqu'ils seront arrivés.

Toute leur fortune tient dans ce chariot, surveillé en l'absence du père par le chien, Jack, qui marche pendant tout le trajet en dessous. Ah Jack, je connais l'histoire et pourtant je verse ma larme à chaque fois...

 


Ils vivent au grand air, se nourrissent de chasse et parcourent de très longues distances sans croiser d'autres humains...Par contre, les loups...Gloups!

 

Couverture du livre "la petite maison dans la prairie", tome 1

Couverture du livre "la petite maison dans la prairie", tome 1

La famille affrontera également une rivière en crue et se serait noyée sans l'ingéniosité du père qui nage avec les chevaux (!) et le sang froid de la mère qui conduit l'attelage et jette une couverture sur ses filles pour qu'elles ne bougent pas...

 

Arrivés à destination, le père construit entièrement une maison, une étable et les meubles de ses mains et parfois, sans clou!

L'incroyable ingéniosité de ces gens m'a sidérée...Ce n'est pas qu'un livre pour les enfants, car il y a des parties très techniques, notamment sur la construction de la maison. Le côté historique est passionnant.

Et les épreuves qu'ils affrontent, même arrivés à destination, sont très effrayantes: la maladie, l'incendie de la prairie, des indiens hostiles...

A cette époque, l'entraide, le sens pratique, l'anticipation sont fondamentales...

 

Je me dis que, seule, je n'aurai pas survécu à cette époque...et lorsque la famille est bloquée sur les rives de la rivière en crue, je me suis vraiment demandé à quoi ils ont passé leur temps dans ce monde sans électricité, ni jeux vidéos...

Un monde fait de plaisirs simples, en communion avec la nature, de très très petits cadeaux qui sont reçus avec beaucoup, beaucoup de joie et de reconnaissance et je ne vous parlerai pas de Noël, car je vais encore verser ma larme...

 

Embarquez avec la véritable famille Ingalls et profitez de ce témoignage extraordinaire de la vie des colons américains...Merci Laura!

 

#Lapetitemaisondanslaprairie #LauraIngallsWilder #colons #Amérique #territoireindien #Jacklechien #ilfallaitvraimentunmaribricoleur

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 02:08

Sophie Caillat est une journaliste qui a testé tous les gestes et actions écologiques dont on nous rabâche les oreilles si souvent...

Mais entre le dire et le faire, il y a souvent un gouffre...

 

Alors, l'auteure teste et attribue une note aux expériences selon:

-l'efficacité;

-les économies générées;

-le plaisir ressenti;

avec un bonus éthique, le cas échéant.

 

Couverture du livre "Comment j'ai sauvé la planète" de Sophie Caillat

Couverture du livre "Comment j'ai sauvé la planète" de Sophie Caillat

J'ai aimé la diversité des expériences: se déplacer uniquement en vélo, arrêté les bains, supprimer la viande, ne plus utiliser de tampons hygiéniques, faire du lombricompostage, faire ses cosmétiques soi-même, etc.

 

Et j'ai apprécié la franchise et l'humour de la journaliste...

 

 

Extrait:

"L'huile d'amande douce est connue pour hydrater les bébés, il ne doit pas y avoir mieux pour les peaux sensibles, voici mon raisonnement. Je l'applique sur mon visage matin et soir pendant trois semaines.Mais l'huile est si grasse qu'elle me dissuade de poser du maquillage par dessus. Doucement, je glisse vers la négligence et commence à ressembler à un ado tout luisant. Par effet de ricochet, j"oublie de me coiffer et de me maquiller. Un matin, je prends le temps de me regarder dans la glace et le doute m'assaille: l'écologie doit-elle me faire ressembler à ça?"

 

 

J'en retiens que nous pouvons tous, comme le colibri de l'histoire, faire notre part, mais qu'être aidé serait mieux...

Personnellement, je n'ai pas le temps ni les compétences pour fabriquer de la crème pour le visage qui serait naturelle et sans produits nocifs...Pourquoi les fabricants ne supprimeraient-ils pas ces produits dangereux? Idem pour l'alimentation, bien sûr!

Au quotidien, j'ai adopté des petits gestes: marcher le plus souvent possible, pratiquer le lombricompostage, donner les vêtements usagés...

 

Sur quoi faut-il agir en priorité selon vous pour rendre notre mode de vie plus écologique?

A quoi ne seriez-vous pas prêt à renoncer et pourquoi?

 

#commentjaisauvélaplanète #SophieCaillat #écologie #quotidien #laissezmoiprendreunbain

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures Ecolo
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 18:30

Bonjour,

 

Voici une information très intéressante pour ceux qui, comme moi, ont pour loisir la lecture.

 

Le ministère de la culture et de la communication organise la première nuit de la lecture samedi prochain, le 14 janvier.

 

 

Affiche "Nuit de la lecture 2017"

Affiche "Nuit de la lecture 2017"

Des animations sont prévues dans les bibliothèques et aussi les librairies.

Le programme est ici.

 

J'ai réussi à m'inscrire à un atelier d'écriture avec un écrivain local et je suis impatiente d'y être!

 

Pour ceux qui participent, n'hésitez pas à me faire un retour.

 

Bisous lus

 

#Nuitdelalecture #14janvier2017 #lecture #livre #unehistoiresansfin

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 01:55

Gaby a soixante ans et est fatiguée de la vie. New-Yorkaise, elle travaille comme femme de ménage et enchaine les heures de transport et les coups de déprime.

 

L'un de ses employeurs est un ancien marchand d'art excentrique qui, un jour, oublie de jeter le papier sur lequel est indiqué la combinaison de son coffre-fort.

 

Gaby décide de le cambrioler pour en finir avec sa vie de misères.

Couverture du livre "Les perles noires" de Jacky O.

Couverture du livre "Les perles noires" de Jacky O.

Gaby demande de l'aide à son neveu et à l'un de ses amis. Evidemment, tout ne se déroule pas comme prévu.

Les contretemps s'enchainent et le suspens m'a tenue en haleine! Les personnages sont bien brossés et représentent l'Amérique du très haut et du très bas...

 

Et si vous vous demandez "pourquoi ce titre"...Dans le coffre-fort devraient se trouver des perles ayant appartenu à la célèbre Jacky O. ...

 

"Le temps avait changé pendant la nuit. Le ciel s’était couvert d’un voile blanc, uniforme, qui faisait plisser les yeux. Un froid glacial s’était abattu sur la ville. La neige était annoncée en soirée. À la radio, les auditeurs étaient invités à débattre sur le thème « Noël sera-t-il blanc à New York cette année ? ». Gaby n’avait pas d’avis sur la question, elle s’était contentée de ressortir sa doudoune du placard."

 

"L’idée lui vint, d’un coup. Toute faite, toute prête, comme un plat sortant du four.
Elle alluma, s’assit dans le lit et passa en revue les différentes étapes de son scénario. Ou bien elle était vraiment fatiguée et ne se rendait plus compte de rien, ou bien son plan était génial."

 

#lesperlesnoiresdeJackyO #JackyO #JackyK #Jacky #StéphaneCarlier #USA #diamondsareagirlsbestfriends

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 10:23

Je suis fan du célèbre magicien à lunettes et ne rate pas une occasion d'en apprendre plus sur lui et son univers.

J'ai donc emprunté ce livre dans le rayon "enfants" et j'assume!

 

Mais revenons à nos mandragores.

 

Ce livre distille, par ordre alphabétique de "amulettes" à "zombi", des informations et anecdotes sur les créatures, les animaux, les objets, les mythes qui font ou ont contribué à faire le monde magique d'Harry Potter.

 

J.K. Rowling a t-elle tout inventé? Rien n'est moins sûr...

 

Couverture du "Livre de l'apprenti sorcier" d'Allan et Elizabeth Kronzek

Couverture du "Livre de l'apprenti sorcier" d'Allan et Elizabeth Kronzek

"Quelle est la différence entre une sorcière et une harpie ? Peut-on apprivoiser un dragon ? Le troll est-il votre ami ou votre ennemi ? Que faire d'une corne de licorne ? Comment fabriquer une baguette magique ? Où se trouvent les coins à mandragores ? Comment savoir à coup sûr si votre voisin est un magicien ? L'alchimie est-elle une science exacte ?"

 

Lisez et vous saurez!

Je pense que cette lecture est réservée aux initiés qui s'y retrouveront dans les références aux livres et souhaitent en apprendre plus sur le monde du célèbre sorcier à lunettes.

Les illustrations sont très bien faites et les adultes moldus seront, également, intéressés par le côté historique.

 

#Lelivredelapprentisorcier #HarryPotter #Kronzek #JKRowling #sorcier #Nomdunecitrouille

Repost 0
Publié par Pierrette Richard - dans Lectures
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierrette Richard
  • Le blog de Pierrette Richard
  • : Humour, poisse, anecdotes, citations, lectures et bons plans!
  • Contact

Mes communautés

J'ai créé les communautés "humour, poisse et rires" pour rassembler les poissards optimistes et "concours et défis" pour faire connaître nos challenges, jeux, concours...

Je fais également partie de "Citations", "Embellissons nous la vie", "Livres Ô Blog" et "M'dame Touchatout".

A bientôt sur l'une ou l'autre!

Recherche