Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 09:32

Voici un livre qui m'a tenu en haleine...déjà j'ai beaucoup aimé sa forme, car il s'agit d'un échange épistolaire (ici de mails) entre un romancier à succès, Pierre-Marie et l'une de ses admiratrices, Adeline.

 

Cela commence par un banal échange suite à l'envoi par Adeline d'un manuscrit à Pierre-Marie...Tout pourrait s'arrêter là, mais non, la discussion continue, les mails s'enchainent...

 

Les 2 protagonistes apprennent à se connaitre et se font des confidences: la femme de Pierre-Marie a disparu sans laisser de traces quelques années auparavant et Adeline est divorcée et complexée.

 

Ils laissent tomber les masques, comme l'écriture permet de le faire et l'on s'aperçoit qu'ils sont en réalité, bien plus proches que ce que l'on croit...

 

 

Couverture du livre " Et je danse aussi" d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Couverture du livre " Et je danse aussi" d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Seul regret: je trouve que le titre n'est pas parlant...mais l'humour et les jeux de mots sont supers!

 

Extraits:

"Ah oui, puisque vous déménagez, tâchez de trouver un endroit dont le nom présage bonheur et lumière, parce que vous avez fait fort jusque là: Deuil-la-Barre, Le Cloître, Mouron. si vous aviez habité en banlieue parisienne, vous auriez bien été capable de choisir (H)ouille (s) ! "

 

"A très bientôt, cher écrivain qui n'écrit plus. N'oubliez pas de m'écrire!

Votre Adeline toute remuée"

 

#Etjedanseaussi #AnneLaureBondoux #JeanCLaudeMourlevat #livre 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 06:54

Après la "petite boulangerie du bout du monde", voici encore une histoire d'amour et de pâtisserie mettant en scène une jeune fille.

 

Izzy travaille dans une compagnie immobilière et en fréquente le directeur...qui ne veut pas assumer leur relation au grand jour.

 

Elle finit par perdre son travail et ouvre les yeux sur la triste relation qui existait entre eux.

 

Après une période d'abattement, Izzy décide de se lancer en ouvrant une boutique de cupcakes.

 

Avec l'aide d'une sympathique employée et soutenue par les recettes écrites par son cher grand-père, Izzy tente de vivre de son rêve.

 

Extraits:

"-Passe nous voir de temps en temps, lança Karen.

-Avec des gâteaux!, ajouta quelqu'un.

Izzy leur promit qu'elle leur rendrait visite. Mais elle savait bien qu'elle ne le ferait pas; elle ne le pourrait pas. Ce chapitre de sa vie était clos. Quelle serait la suite?"

 

"Que se passe t-il? Qui êtes-vous? C'est toi, Marian?

-Non, Grampa. C'est moi. Isabel.

-Isabel. Ma petite Isabel? (l la regarda de plus près.) Que deviens-tu, ma puce?

 

 J'ai trouvé ce récit sympathique et ai apprécié que chaque chapitre commence par une recette qui contient, toujours, un brin d'humour ou d'affection.

 

Je n'ai pas été très étonnée par le déroulé de l'histoire, mais il reste un livre "feel good" qui donne envie de manger des gâteaux et de changer de vie...

 

#JennyColgan #RendezvousauCupcakeCafé #pâtisserie #miam

Couverture du livre "Rendez-vous au Cupcake Café", Jenny Colgan

Couverture du livre "Rendez-vous au Cupcake Café", Jenny Colgan

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 08:08

Voici une très belle histoire d'amitié entre un jeune homme, Satoru, et le chat errant, Nana, qu'il décide d'adopter.

 

Nana est le narrateur et l'histoire se déroule au Japon.

 

Après 5 ans de vie commune, Satoru emmène Nana pour un voyage dans tous le pays pour lui trouver un adoptant. Il ne peut pas le garder, mais n'en donne pas la raison.

 

Satoru retrouve ainsi ses amis d'enfance et nous en apprenons plus sur sa vie de jeune orphelin au Japon.

 

Pendant tout le voyage, Nana profite des paysages et s'arrange pour ne pas être adoptable...à la grande satisfaction de Satoru, même s'il ne le montre pas.

 

J'ai, bien sûr, été choquée quand j'ai compris que Satoru ne pouvait plus garder Nana, alors qu'il l'aime tant...

 

C'est une histoire d'amour et d'amitié féline, une histoire dans laquelle on ne fait pas forcément ce que l'on veut, mais on fait le mieux que l'on peut pour protéger l'autre: humain ou chat.

 

C'est triste et humoristique à la fois, le chat a une sacrée gouaille.

 

J'ai eu la gorge serrée et j'ai fini le livre en pleurant, mais je ne regrette rien, il méritait d'être lu.

 

Couverture du livre "Les mémoires d'un chat", Hiro Arikawa

Couverture du livre "Les mémoires d'un chat", Hiro Arikawa

Je souhaite à tous les chats d'avoir un maître comme Saturo et à tous les maitres d'avoir un chat comme Nana.

 

Cette histoire me suivra longtemps.

 

Extraits:

 

"Satoru a ouvert la porte de ma cage de transport. J'y suis entré sans barguigner. Cinq ans de vie commune avec Satoru et pas un caprice. Même quand c'était pour m'emmener à la clinique de l'enfer des chats, j'ai jamais fait mon pénible pour entrer dans la cage.

C'est bon, je suis prêt, on peut y aller. J'ai été un colocataire parfait pour lui, je serai un compagnon de voyage à l'avenant, il n'y a pas de raison.

Satoru a soulevé la cage avant de monter dans le monospace."

 

"Méfie-toi mon vieux, si tu montres encore les dents à Satoru, je suis ton homme. Je veux dire, je suis ton chat."

 

"Alors, je te le dis avant toute chose, Miyawaki, dit Chikako en se redressant sur sa chaise. Pour nous, il s'agit juste de te le garder. Il sera bien traité ici, bien sûr mais dès que tes ennuis sont terminés, si tu as envie de le reprendre, tu peux venir le chercher quand tu veux comme tu veux, tu sais.

Miyawaki eut soudain l'air très ému, et un court instant, Sugi le vit se mordre les lèvres en inclinant la tête."

 

 

#Lesmémoiresdunchat #HiroArikawa #Chat #Humain #Amitié #Amour #Jusqu'aubout

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 16:27

Bonjour,

 

Il y a déjà quelques années (comme le temps passe vite), j'avais écrit,ici, un article concernant le "Madeleine project".

Une journaliste avait découvert dans la cave de son appartement les effets personnels de la précédente locataire, une dame âgée.

De là, elle publia toutes les semaines des tweets sur les objets, souvenirs, photos, courriers trouvés et nous plongea à la fois dans l'intimité de Madeleine et dans la vie quotidienne d'une institutrice du 20ème siècle.  

 

Depuis, une exposition a été faite (encore en cours en Normandie) et un livre est sorti.

 

Ce livre est disponible dans sa version ebook gratuitement, ainsi que d'autres ebooks sur le site des Editions du Sous-Sol (eh oui, sans blague) et Editions du Seuil via ce lien.

 

Couverture du livre "Madeleine project" de Clara Beaudoux

Couverture du livre "Madeleine project" de Clara Beaudoux

Même si pour moi, rien ne remplace un traditionnel livre dans son format papier, je ne rate pas l'occasion de m'instruire et de lire (et mon stock de livres papiers est proche du néant, au secours!!).

 

Condensée, il est pour moi plus facile de suivre cette histoire d'autant plus que je ne me connecte plus jamais sur Twitter.

Je découvre des objets et pratiques dont je n'avais même pas idée...

 

Et puis, forcément, je pense à Madeleine (quel doux prénom) et à toutes les personnes âgées...à ce qu'elles laisseront derrière elles...matériellement ou spirituellement....à ce que je laisserai derrière moi...Des blagues, je l'espère!

 

#ebook #Madeleineproject #ClaraBeaudoux #EditionsduSousSol #EditionsDuSeuil #cave #souvenirs #mémoire

Partager cet article

Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 08:41

Bonjour,

Tout d'abord, ne faites pas comme moi et lisez le tome 1 en premier: "Le Voyage d'Hector ou la recherche du bonheur".

Mais commencer par 1 autre tome est tout à fait possible également, la preuve! A priori, il y en a 3 concernant Hector.

 

Bref, venons en à l'histoire: Hector est un psychiatre naïf, qui reçoit des gens qui s'inquiètent beaucoup à propos du temps. Il y a les pressés, ceux qui rabâchent le passé ou le chérissent au point d'oublier le présent, ceux qui ont peur du futur...

Couverture du livre "Le nouveau voyage d'Hector, à la poursuite du temps qui passe".

Couverture du livre "Le nouveau voyage d'Hector, à la poursuite du temps qui passe".

Hector discute des cas qui se présentent à lui avec d'autres personnes et notamment un vieux moine qu'il a raconté durant un voyage en Chine. Il découvre que ce dernier a disparu et part à sa recherche.

 

Durant ses réflexions et pérégrinations, il essaie de trouver des exercices pour que ses patients se sentent mieux et prennent conscience de leur rapport au temps...

 

Extraits:

"Quand vous êtes psychiatre, c'est curieux, vous apprenez énormément de choses en écoutant vos patients, alors que souvent ils croient que vous savez déjà presque tout".

"Exercice de temps n°1: Comptez votre vie en chiens" (Combien de chiens il vous reste à avoir…)

"Exercice de temps n°3: Dans une journée, comptez le temps que vous avez pour vous. Dormir ne compte pas (sauf si c'est au bureau)". 

 

J'aime beaucoup ce livre pour son ton léger et non moralisateur. Hector a aussi son propre problème avec le temps!

Je me suis forcément interrogée sur mon rapport au temps...Je n'aime pas dire mon âge , je scrute la première ride sur mon visage, j'aimerai revivre certains moments du passé, je n'aime pas le temps qui passe...Je serai une bonne cliente pour Hector!

 

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec le temps?

 

#LeNouveauVoyaged'Hector #Alarecherchedutempsperdu #FrançoisLelord #etletempsemporteaveclui #carpediem #jepensetrop

 

 

Partager cet article

Repost0
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 08:55

Si vous voulez être heureux pour la vie, aimez ce que vous faites.

Mary Higgins Clark

Cette grande écrivaine a refermé le livre de sa longue vie hier soir, mais nous a laissé beaucoup d'histoires...

 

#MaryHigginsClark #RIP #écrivain #histoires

Photo de Mary Higgins Clark

Photo de Mary Higgins Clark

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 08:09

Bruce est mon boss à moi...ainsi qu'a des milliers de fan!

 

Il a bercé ma jeunesse, mon papa écoutait "Born to run" en K7 (et oui, "je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans"...bref!).

Je l'ai vue en concert 2 fois: à Paris et au festival des Vieilles Charrues à Carhaix: j'ai été impressionnée par son énergie et sa générosité, il enchaine 3 heures de concert sans presque s'arrêter et échange avec le public, tranquillement.

 

Bref, lorsque j'ai eu l'occasion de lire sa biographie, je n'ai pas hésité.

 

Bruce narre sa vie depuis son enfance.

 

Il y a trois livres:

-Livre un: Growing up (Grandir)

-Livre deux: Born to run (Né pour courir)

-Livre trois: Living Proof (Preuve vivante) 

et les titres des chapitres sont, parfois, identiques à ceux de chansons.

 

Couverture du livre "Born to run", Bruce Springsten

Couverture du livre "Born to run", Bruce Springsten

Bruce raconte en 700 pages son enfance dans la pauvreté et la religion, les relations familiales compliquées, son adolescence, ses débuts très difficiles, ses remises en question et sa soif d'apprendre, sa vie sur les routes pour jouer quelques concerts et tenter de subsister, l'ascension enfin, les démêlés avec son manager, la remise en question permanente, son premier mariage, son divorce, sa rencontre avec Patti, leurs enfants, sa rencontre avec des gens qui l'ont aidé et à ma grande surprise, sa dépression quasiment continue. 

 

Ce qui m'a plu:

Le ton est très simple et l'histoire racontée sans faux-semblant. Le Bruce n'a pas peur de ternir son image, en parlant de sa dépression, notamment.

Il indique qu'il n'a jamais touché à la drogue et que c'est pour cela qu'il est encore là.

J'aime le fait que Patti soit sa sauveuse et qu'elle ait toujours réussi à le garder sur le droit chemin.

On peut être une rock star et se remettre en question, régulièrement, et apprendre toujours.

Bruce est vraiment un Américain, "Born to run", assoiffé de libertés et grands espaces.

 

Extraits:

"On avait de nouveaux managers, deux étudiants, dont l'un s'était congelé un orteil avant d'en couper le bout pour éviter la conscription. Je me suis dit que c'était pile le genre de motivation qu'il nous fallait, et ils ont commencé à nous payer un peu de matos et à nous trouver des concerts."

 

"Quand mon père a annoncé son projet de partir pour la Californie, ma sœur Virginia avait dix-sept ans et u nouveau-né, elle était incapable de faire griller un toast et avait épousé depuis peu un casse-cou bagarreur. Moi je vivais avec vingt dollars par semaine, que je gagnais avec mes concerts. Si on choisissait de rester, il faudrait qu'on se débrouille par nous-mêmes."

 

"C'est le cœur qui scellait le marché. C'est pour ça qu'après quarante ans, soir après soir, le E Street Band n'a rien perdu de sa fougue et de sa force de rouleau compresseur. Notre groupe est plus qu'une idée, plus qu'une esthétique."

 

Bruce, reviens jouer en France, stp!

 

#BruceSpringsteen #TheBoss #theonlybossIlistentoisBruceSpringsteen

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 08:50

Le Paradis est le très joli nom du vieux cinéma de Villerude-sur-Mer, station balnéaire vendéenne.

Le vieux Camille y passe des films d'antan et en cas de panne technique appelle Antoine, à la rescousse. Antoine vivote en réparant tout ce qui lui passe entre les mains.

 

Rose, violoncelliste prodige, revient occuper la maison familiale, dont elle ne sort que pour se rendre au cinéma tous les dimanches.

 

Antoine reconnait en Rose son amour de jeunesse, ils se retrouvaient tous les étés...

 

Camille meurt et lègue le chien "Personne" et le cinéma à Antoine. Et Camille revient hanté le cinéma, sans savoir pourquoi il n'a pas pu rester de "l'autre côté".

 

Alors que de timides liens se créent entre Rose et Antoine, le Paradis est menacé de destruction. 

Couverture du livre "Les Amis du Paradis" de Caroline Vermalle

Couverture du livre "Les Amis du Paradis" de Caroline Vermalle

Antoine décide de tenter le tout pour le tout, pour sauver le cinéma, pour Camille, pour Rose, pour se prouver qu'il peut faire des choses bien.

 

J'ai beaucoup aimé cette histoire d'amour, de gentils qui veulent se battre contre les méchants, l'ambiance "hors saison". Les personnages, y compris les secondaires, sont tous attachants, à leur façon.

Il n'y a qu'un moment qui m'a serré le cœur, mais je vous laisse lire cela...

 

Extraits:

"L'année prochaine, on reviendrait, dans cette maison au bord de la mer dont on connaissait chaque carreau de carrellage, chaque recoin de placard, chaque bibelot des étagères. Et l'année prochaine- on se le disait en laissant dans le rétroviseur de la voiture cet endroit tant aimé-ça serait différent, on finirait le cahier de vacances, on enverrait les cartes postales à temps. Mais l'été passait si vite et on était si bien, ici,  Villerude-sur-Mer."

 

"Pendant que Rose allait explorer le cinéma pour y découvrir ces détails qui l'émerveillaient, Antoine se rapprocha de Camille et lui souffla:

-C'est idiot, mais je ne sais pas quoi ire. Dis-moi ce que je dois dire.

-Alors là, je peux pas t'aider. Je suis pas Cyrano, moi.

-Mais si, mais si! ça sert à quoi d'avoir été marié 40 ans si tu sais pas parler aux femmes?

-Justement, c'est là que le bât blesse...Plus tu es marié, plus tu oublies…"

 

 

 

#LesAmisduParadis #CarolineVermalle #cinéma #ondoitêtrehorsaison #cétaitladernièreséance

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 06:32

Je suis fan de la célèbre Agatha et je relis souvent l'été plusieurs tomes avec plaisir...Je regarde également la série "Hercule Poirot" à la téloche...

 

Et voici un livre que je connaissais pas et que je suis ravie d'avoir lu!

 

Peut-être ne le savez vous pas, mais Agatha Christie s'est remariée avec un archéologue, Max Mallowan. Elle le suit dans ses voyages et travaille à trier les poteries, faire des photographies, etc.

 

Ce livre est écrit à la première personne et Agatha y décrit avec son humour so british la vie menée avec son mari sur les différents champs de fouilles en Orient.

Couverture du livre "La romancière et l'archéologue" d'Agatha Christie Mallowan

Couverture du livre "La romancière et l'archéologue" d'Agatha Christie Mallowan

Déjà, rien que le voyage pour arriver sur le lieu des fouilles...On passe du luxe de l'Orient-Express (tiens, tiens!) aux hôtels à l'eau croupie...

 

J'ai découvert une Agatha sous un angle plus intime et la vie passionnante d'une Anglaise en Orient dans les années 1930, et bien sûr le monde de l'archéologie, avec ses métiers et ses contraintes..  Je ne sais pas si j'aurai pu survivre à la chaleur, aux conditions de transport, aux bébêtes, aux différences culturelles…

 

Extraits:

"Max, sans enthousiasme excessif, accepte d'engager Abdullah si personne de plus qualifié ne se propose, et l'homme est convoqué pour un entretien. Il présente une ressemblance frappante avec un chameau, et Max me dit en soupirant qu'en tout cas il a l'air stupide, et que c'est bon signe.

Je lui demande pourquoi: mon époux me répond qu'au moins il n'aura pas l'intelligence d'être malhonnête."

 

" A peine avons nous éteint les lampes que des hordes de souris -je crois vraiment qu'il y en a des centaines-émergent de leurs trous creusés dans les murs et le sol. Elles se mettent à courir gaiement sous nos lits en couinant. "

 

"Les hommes sont répartis en équipes. Les ouvriers ayant déjà une expérience des fouilles et tous ceux qui semblent intelligents et qui comprennent au quart de tour ont pour mission de piocher. (…) Au-delà de ce cadre bien défini, nous devons composer avec le bakchich si cher au cœur des Orientaux: une petite somme supplémentaire est payée pour tout objet trouvé".

 

"L'air est merveilleusement parfumé. C'est un de ces moments où il est bon d'être en vie. Les chefs d'équipe arborent des sourires heureux; de petits vachers s'approchent et nous fixent timidement du regard. Ils sont vêtus de haillons mais leurs dents éclatent de blancheur lorsqu'ils nous sourient. Je me dis qu'ils ont l'air heureux; comme dan les contes de fées, ils arpentent les collines tout en gardant leur bétail, parfois ils s'assoient et chantent."

 

#AgathaChristie #MaxMallowan  #fouilles #archéologie #Orient #OrientExpress #écrivain  #archéologue

 

Partager cet article

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 08:35

Me revoici avec une nouvelle aventure de Qwill et ses célèbres chats!

 

Je me réjouis à chaque fois que je lis l'une de leurs aventures, et celle-ci, je l'adore...Le contexte, l'intrigue, les personnages….

 

Les habitants de Pickax se précipitent à l'inauguration du nouveau Centre Artistique et Qwill se lie d'amitié avec une jeune artiste "Miss Papillon" qui est en couple avec un jeune homme peu fréquentable.

 

La vieille fermière Maude décède dans l'incendie de sa ferme. Qwilleran venait de l'interviewer pour sa chronique et est touché par cette disparition soudaine. 

 

En interrogeant ses voisins fermiers, les Mc Bee, il apprend que Maude venait de revendre pour une bouchée de pain ses terres qui bénéficient d'une très bonne situation géographique.

 

 

Couverture du livre "Le chat qui parlait aux oiseaux", Lilian Jackson Braun

Couverture du livre "Le chat qui parlait aux oiseaux", Lilian Jackson Braun

Qwill et Koko ont des soupçons envers un entrepreneur de la ville qui aurait profité de Maud et d'autres personnes pour s'enrichir...Leurs soupçons sont confirmés, lorsque Qwill apprend qu'aucune enquête n'a été diligentée après la disparition de Maude dans des circonstances pourtant tragiques.

 

Extraits:

"L'atelier de Miss Papillon était rempli de visiteurs adressant des phrases stupides au perroquet et se montrant très choqués quand il répliquait "Allez Chéri, chatouille moi". "

 

"Quand Maude a vendu son terrain, elle a insisté pour toucher du liquide. Je veux dire des billets verts. A ses yeux, un chèque ne représentait pas de l'argent. (…). Les anciens enterraient toujours leurs biens à dix pas au nord du coin sud-est de leur grange. Puis, ils mouraient et on ne retrouvait jamais rien."

 

Dans cette histoire, on en apprend plus sur la vie des habitants du comté de Moose, sur leurs coutumes, sur Qwill et les pouvoirs de Koko...et bien qu'il y ait des morts violentes, le bien finira par triompher du mal!

Je voudrais avoir la vie de Qwill: chroniqueur dans un journal, riche, menant une vie simple et toujours prêt à aider son prochain, ayant un chat détective (je fais attention à ce que j'écris, mon rouquin dort sur mes genoux ,-) , défendant la veuve et l'orphelin….

 

#Lechatquiparlaitauxoiseaux #LilianJacksonBraun #Qwilleran #Maude #Pickax #fermier

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pierrette Richard
  • : Humour, poisse, anecdotes, citations, lectures et bons plans!
  • Contact

Mes communautés

J'ai créé les communautés "humour, poisse et rires" pour rassembler les poissards optimistes et "concours et défis" pour faire connaître nos challenges, jeux, concours...

Je fais également partie de "Citations", "Embellissons nous la vie", "Livres Ô Blog" et "M'dame Touchatout".

A bientôt sur l'une ou l'autre!

Recherche